L'histoire de Tignée

03/09/2018

 

 

 


Evegnée-Tignée, commune dépendant du grand Soumagne

 arrondissement judiciaire de Fléron à 10 km. a l'est de Liège  

 

 HISTOIRE DE TIGNEE

 

Lieu dit: Tignée village, Tilleul ,Frumhy, Thier-Hamal, Les Hez.

 

Paroisse de Tignée-Evegnée.

 

Unité Pastorale : Cerexhe-Heuseux-Mélen-Micheroux- Evegnée-Tignée.

 Doyenné de Fléron.

 

Hydrographie: Le ruisseau d'Evegnée  forme à peu près la limite entre Tignée-Evegnée.

 

 Défaut de forme ancienne, nous ne pouvons fixer l'étymologie de Tignée

( Tangnée, Tagnée 1324, Teygnéez et Tegnée 1415, Tingnée 1508, Tignée 1620).

 

 Seigneurie franche et libre, dépendant directement de l'empire. Tignée possédait une cour de justice.

 Le journal " L'AVANT-COUREUR" qui contribua à faire éclater la révolution Liégeoise paraît à Tignée le 25 janvier 1789.

 

 Les Seigneurs de Tignée: (résumé dans le journal de votre village "les aloyis dè vî tiou"

Dans les rosaces aux six fenêtres de l'église on peut retrouver les blasons de l'ancienne cour de justice des Seigneurs de Tignée (vitraux de l'église actuelle) Peinture sur verre de Joseph Cambresier.

 

 PAROISSE DE TIGNEE:

 

Monsieur l'Abbé Lambert Joseph Xhaar à sa sortie du séminaire avait été nommé Vicaire de Mélen, ceci dans le but de le préparer à fonder la paroisse, qui devait  être détachée de la paroisse de Mélen. Le curé ou le vicaire de Mélen venait dire la messe le dimanche dans une de nos deux chapelles. Un chemin dans la campagne de Cerexhe s'appelle encore " LI VOIE DE PRIESS"

 

 Monseigneur VanBomel était un grand administrateur, on l'a justement nommé Evêque des temps nouveaux, il réorganisa le diocèse de Liège en créant surtout dans le pays de Liège de nombreuses paroisses: Vers 1840 les paroisses de Retinne, Fècher, Barchon, Queue-du Bois, et Tignée-Evegnée.La création de notre paroisse surprit le clergé par sa rapidité.

Monsieur l'Abbé J.Xhaard fut nommé Curé de Tignée-Evegnée, avec charge de construire l'église et presbytère  le 29 décembre 1842.

 

La paroisse comprenait le territoire  des deux communes sans aucune exception. Si le clergé fut surpris, les habitants le furent autant. Les deux administrations communales s'inquiétèrent des charges qui pouvaient leur incomber.

 

A Tignée on disait : "Il va falloir se soumettre à Evegnée"

La première préoccupation du nouveau pasteur fut de trouver un gîte. Il loua une modeste maison dans le village. Il eu le désir de faire construire une sacristie a la chapelle de Tignée( vraiment très petite comme actuellement celle d'Evegnée)

Les curés des villages voisins lui firent remarquer: "Ce n'est pas une sacristie qu'il faut, mais un presbytère. "

 

Deux maisons furent achetées au nom de la fabrique d'église, immeubles situés au fond du village, derrière le chœur de la chapelle (cette chapelle se trouvait au centre du cimetière) La chapelle de Tignée étant  fort délabrée, Monsieur le Curé Xhaar se préoccupa de construire une église. Il la voulait belle pas inférieure aux autres, surtout pas à celle de Mélen. Les terrains furent achetés à la famille Franck et aux hospices de Liège.

 

La construction débuta quelques années plus tard et fut terminée en 1868. Il faut avouer que c'était un coup de maître de construire une église à trois nefs  pour un village de - 200 habitants, Elle fut meublée pratiquement  par les donations du curé et des paroissiens. Le curé Xhaard mourut le 2 août 1875 et fut enterré au cimetière de Tignée. Sa tombe est à l'emplacement du chœur de la chapelle.

 

 Le 18 juillet 1906 la foudre bouta le feu à l'église paroissiale. Elle fut complètement ravagée. Monsieur le Curé VanStrydonck fut contraint pendant près de deux ans de se servir de la chapelle d'Evegnée. L'église fut reconstruite dans l'architecture actuelle et inaugurée le 27 avril 1908, à la déclaration de la guerre, le 10 mai 1940 et pendant la campagne des 18 jours qui suivit l'église , la cure et plusieurs habitations furent bombardées et de nouveau on fut obligé de retourner à la chapelle d'Evegnée pendant plusieurs mois.

 

En juillet 1943 les Allemands vinrent prendre la petite cloche qui fut fondue à Hambourg. Monsieur le curé Mélon se remit au travail et avec des dommages de guerre restaura l'église qui fut inaugurée le 12 juin 1953

 

En 1998 l'église de Tignée est fermée par ordre de police du bourgmestre Ch.Janssens car la charpente est attaquée par des insectes xylophages. Voilà à nouveau la chapelle promue au rang d'église unique .En 2002 L'abbé Jean-Marie BUI originaire du Viêt-Nam devient curé de l'unité pastorale de Mélen,Cerexhe-Heuseux,Micheroux Evegnée-Tignée. 

 

 

Please reload